L'accueil et toutes les dernières infos ! Tout, vous saurez tout sur le monde d'Ydeniah ! Prochaine interro le 20/07/2002 ! A venir .
Des gens biens comme il faut ! Règles pour Ydeniah Des questions ? ça tombe plutot bien, nous nous en posons pas mâl !
Les résumés, les photos et quelques commentaires La Bande Annonce est là ! En cas de probleme, ne pas écrire ...

 


 



e monde d'Ydëniah serait la création de trois déités majeures,
les " Dieux des Couleurs Essentielles " , à savoir le Dieu Bleu, le Dieu Rouge et le Dieu Jaune.

Ces trois divinités, artistes dans l'âme, auraient en effet en des temps immémoriaux donner naissance au monde d'Ydëniah par la couleur, un peu comme un tableau auquel chacun apporte sa touche. Chacun y allait allègrement de sa couleur, une pointe de bleu par ci, une touche de rouge par là, un dégradé de jaune ici ou là, le tout dans une bonne ambiance et une concertation continue afin de donner forme à quelque chose d'harmonieux.

Mais ce qui n'était au début qu'un jeu devint vite une affaire d'ego et une source de conflits entre ces trois déités, chacune essayant d'imposer au maximum sa couleur pour laisser sur ce nouveau monde son empreinte indélébile. Ainsi le Dieu Bleu commença à forcer ses traits et réussi à couvrir de grandes surfaces, ce qui donna naissance à ce que les peuples d'Ydëniah appelle aujourd'hui mer, lacs et surtout ciel. Il fut immédiatement imité par le Dieu Jaune qui créa ainsi le soleil, les étendues désertiques et autres plages.

Le Dieu Rouge, un peu étouffé par ses deux confrères, ne put véritablement laisser libre cours à son inspiration et dut se résoudre à proposer des compromis aux deux autres pour pouvoir exprimer son talent pictural. Il leur fit habilement remarquer que ce tableau du monde d'Ydëniah était trop tranché, les trois couleurs primaires dont ils étaient les maîtres étant trop vives et trop absolues pour permettre des nuances. Il suggéra donc à chacun de ses rivaux de se joindre à lui pour expérimenter des couleurs intermédiaires et c'est ainsi que des couleurs telles que le orange ou le violet naquirent et vinrent bientôt compléter le tableau.

Tout d'abord réticents à l'idée de faire de même entre eux, le Dieu Bleu et le Dieu Jaune, jusqu'alors en position dominante, s'aperçurent toutefois rapidement que le rusé Dieu Rouge avait réussi par ces alliances avec chacun d'eux à étendre sa présence et donc son emprise sur ce nouveau monde. Ils décidèrent alors d'un commun accord de donner une bonne leçon au Dieu Rouge et imposèrent progressivement une nouvelle couleur issue de leur deux couleurs de prédilection, nouvelle couleur devenant rapidement une référence incontournable et occupant une place omniprésente sur le monde d'Ydëniah : le vert était né.

Mécontent et frustré de ce tour de force, le Dieu Rouge ne tarda pas à réagir et piqua une grosse colère si bien qu'il se mit à peinturlurer de rouge vif des pans entiers du tableau (ce que les sages appellent désormais éruptions volcaniques). Les deux autres, pour le calmer et sauver ce tableau, acceptèrent un dernier compromis : une couleur équitable où tous sont représentés et c'est ainsi que naquit le marron.

Les conflits d'intérêt se calmèrent, l'harmonie revint peu à peu et le monde d'Ydëniah prit enfin la forme qui est la sienne à présent. Les trois déités primaires, satisfaites de leur œuvre, décidèrent d'en rester là et confièrent la gestion des couleurs secondaires à leur progéniture née de ces alliances successives, progéniture connue sous le nom de Géants des Couleurs Artificielles.

Les Dieux des Couleurs Essentielles gardèrent bien sûr un œil sur Ydeniäh pour s'assurer que l'influence de leur couleur (ou des dérivés de leur couleur) ne fléchissait pas mais ils ne purent rien faire pour enrayer l'influence grandissante de l'un de leurs enfants, le célèbre Géant Vert.

Tout cela sous l'œil amusé et provocateur de leurs petits enfants nés des Géants des Couleurs Artificielles et représentant tous les dérivés, dégradés et autres mélanges de couleurs, petits enfants parmi lesquels se trouve un cas particulier, bâtard, né du mélange de toutes les couleurs et connu sous le nom de Grand Arlequin.

Et pour finir, les légendes parlent même d'un pont céleste donnant sur les mondes colorés des Dieux des Couleurs Essentielles et de leurs enfants les Géants des Couleurs Artificielles, un pont n'apparaissant que très rarement sur le monde d'Ydëniah mais connu sous le nom d'Arc-en-ciel.