L'accueil et toutes les dernières infos ! Tout, vous saurez tout sur le monde d'Ydeniah ! Prochaine interro le 20/07/2002 ! A venir .
Des gens biens comme il faut ! Règles pour Ydeniah Des questions ? ça tombe plutot bien, nous nous en posons pas mâl !
Les résumés, les photos et quelques commentaires La Bande Annonce est là ! En cas de probleme, ne pas écrire ...

 


 



 

es exercices sont supposés faciliter la réflexion en utilisant des mouvements corporels pour faire circuler l'information et les idées à l'intérieur du corps. C'est ce que les orcs appellent avoir un corps sain dans un esprit sain ou peut être bien le contraire, à débattre (mais certainement pas un esprit nain dans un corps nain).

Réflexion/extension

Cette technique consiste à fléchir les genoux dans un premier temps en se concentrant sur une question philosophique que l'on cherche à éclaircir puis au cours de la réflexion, lorsqu'on pense entrevoir la réponse, on procède à une soudaine extension afin de faire monter la réponse au cerveau. Les philosophes orcs les plus âgés ont le droit de s'aider de leur bâton pour effectuer cette extension et la technique s'appelle alors: réflexion/planter du bâton/extension.

Concentraction arrière/avant/alternée

Pour effectuer cet exercice physicolosophique, il faut s'accrocher à une barre horizontale et procéder à des tractions sans toucher le sol en se concentrant très fort sur un sujet philosophique, soit en passant la tête devant la barre (concentraction avant), soit derrière (concentraction arrière), soit de façon alternée avant puis arrière et ainsi de suite afin, là encore, de faire circuler les idées dans tous les sens (vers l'avant, vers l'arrière, vers le haut et vers le bas).


Raisonnements podologique et aérobic

Ces deux raisonnements sont fréquemment utilisés afin de mettre en place une argumentation solide pour une démonstration philosophique convaincante.

Dans le raisonnement podologique, le philosophe orc fait appel à la logique de ses pieds pour l'aider dans son cheminement de pensées (les plus souples mettent leurs pieds derrière leur tête pour permettre un transfert de pensées direct pieds/tête, les autres se contentent de parler à leurs pieds assis en tailleur) alors que dans le raisonnement aérobic, il effectue des mouvements de bras et de jambes en rythme, parfois même sur un fond musical, afin de secouer tout cela et d'activer le cheminement de pensées en interne.

Remarque: lorsque le résultat d'un raisonnement aérobic est convaincant et peut servir à une démonstration philosophique, on appelle cela un raisonnement aérobic réutilisable et lorsque ce résultat ne vaut rien, on parle d'un raisonnement aérobic jetable.


Calcul yogarythmique

Utilisée pour venir à bout des calculs les plus complexes (et il y en a beaucoup car les chiffres, c'est pas trop le truc des orcs mais plutôt celui des nains), cette méthode repose sur une technique de respiration rythmée de façon bien particulière afin d'obtenir une plus grande inspiration appelée " inspiration à rythmes éthiques " (car les rythmes de respiration doivent être en accord avec des principes moraux très stricts et c'est là toute la difficulté de cette technique). Une fois bien maîtrisée, cette inspiration spéciale va faciliter la résolution de calculs difficiles, qu'il s'agisse d'additions, de soustractions, de multiplications, de divisions et même d'intégrations ou de dérivations de formules mathématiques complexes, le résultat du calcul sortant alors naturellement par petites expirations, toujours " à rythmes éthiques " bien sûr.

Remarque : un Grand Maître de Calcul Yogarythmique prétend que deux facteurs importants peuvent faciliter cette technique, à savoir d'une part l'utilisation d'une fleur de lotus appelée " Calculotus " qu'il est par exemple possible d'effeuiller pour effectuer une soustraction, et d'autre part la présence à la séance de calcul yogarythmique d'un grand nombre d'inconnues, de préférence belles et prêtent également à s'effeuiller en rythme.

Ainsi, pour lui, plus il y a d'inconnues (entendez par là incon-nues) dans le calcul, mieux c'est. A vérifier mais une chose est sûre, tous ses cours sont plein à craquer.

Discours pompeux/ronflant

Le premier consiste à effectuer son discours en faisant des pompes afin de ne dire que des choses vraiment sensées pour économiser son souffle et le second à ronfler bruyamment pour montrer à son audience qu'on se fout royalement d'elle.

Transendanse (Transe en danse)

La technique la plus difficile car elle permet d'atteindre des niveaux de spiritualité et de réflexion philosophique extrêmes. Beaucoup font semblant et prétendent fréquemment entrer en transendanse mais peu réussissent réellement à l'atteindre.

Message subabdominal

Technique qui consiste à envoyer des messages en effectuant des abdos. D'après les experts de Médium, les mouvements abdominaux génèrent des "ondes messagères" permettant donc la transmission de messages "subabdominaux" sur de très longues distances mais bon, cela n'a jamais encore été prouvé.